press to zoom
1/1

[projection]

Lydie Jean-Dit-Pannel

27 octobre 2005

cinéma le Miroir, Vieille Charité

RESSOURCES

Carton de l'évènement

POUR ALLER PLUS LOIN

Hetzel_Suzanne-Résidence-La-Compagnie-2021-De printemps en printemps-février-Abdellah1.j
Lydie Jean-Dit-Pannel
Couderc-Thomas.jpg

Lydie Jean-Dit-Pannel, artiste au long cours

Il serait inutile et vain de vouloir circonscrire les pratiques de Lydie Jean-Dit-Pannel, tout au plus peut-on tenter de repérer un itinéraire, sans en chercher la destination. Sa dynamique est celle du déploiement et de la maturation, nourrie non pas d'acharnement mais de prodigalité. Dans l'abondance des images fabriquées par Lydie Jean-Dit-Pannel, des résurgences confirment une filiation subtile entre premières vidéos et projets en cours. C'est pourquoi l’œuvre donne cette impression de convergence sans se réduire mais se multiplier, sans perdre son cours, comme un entrelacs posé comme acte de mémoire.
Après s'être racontée dans des séries dont elle était l'objet, Lydie Jean-Dit-Pannel a demandé à des personnalités de projeter son avenir pour le jouer, avant d'explorer elle-même les arcanes de son imaginaire. Son image, centrale dans les premières vidéos, a laissé place à ses images, passant ainsi de la citation à l'illustration. Elle compile désormais pêle-mêle des materiaux qu'elle organise et raccorde opportunément au projet Panlogon auquel celui des Papiers peints participe.
La séance proposée par Vidéochroniques commence avec une série de vidéos sur un mode explicite et policé pour basculer dans un univers baroque foisonnant. L’œuvre de Lydie Jean-Dit-Pannel se développe consciencieusement, bâtie pour être solide mais immatérielle, abondante mais fugace, séduisante mais kitsch, aboutie et pourtant en cours.