Angel_Dominique-Pièce_supplémentaire_2

Jean-Loup Faurat

Jean-Loup Faurat, A closer encounter, 2014
Double projection, stéréo, couleur
boucle - 3'19

Vit et travaille à Toulon

Le travail de Jean-Loup Faurat explore le son et l’image au travers des dispositifs technologiques qu’il transgresse en utilisant leurs défauts de conception. Les failles matérielles, les versions diminuées ou au contraire exagérées des technologies actuelles deviennent le terrain d’expérimentation générant de nouveaux signaux au potentiel plastique.

"Les dispositifs électroniques aptes à capter le monde qui nous entoure sont aujourd'hui légion, et leur capacité à pouvoir le représenter autrement que d'une manière très formelle semble bridée, par les avancées technologiques toujours plus prometteuses et efficaces, où l'intervention humaine n'est plus que de l'ordre de l'activation et de la désactivation. Ces dispositifs scellés, devenus à la fois bien trop complexes de par leur conception interne, mais affranchissant l'utilisateur de la tâche de l'apprentissage de leur fonctionnement, ne semblent voués qu'à livrer une représentation du monde informationnelle et/ou commerciale. C'est ce qui me pousse à transgresser, à dépasser la façon de se servir de ces appareils, à réutiliser ceux dont les performances sont déjà dépassées, voire obsolètes. J'essaie de trouver le moyen d'exprimer le potentiel plastique d'appareils usuels pour entrer dans le domaine du sensible. Pour cela je les éprouve, j'expérimente par le biais d'un assortiment de dispositifs accumulés au fil du temps de nouvelles façons de s'en servir. Mais pour ce faire, il me faut repartir à l'origine de ce qui fait sens, ce qui fait l'essence même d'une image ou d'un son, pour pouvoir les manipuler et les faire s'entrechoquer.
Mon travail aborde le son et l'image, de leur génération à leur diffusion, en passant par leurs
interactions possibles, leur interpénétration, les modalités de transformation et leurs nouvelles fonctions. (...)
Le signal qui m'intéresse ici, et celui vers lequel j'ai axé mes expérimentations, est un signal exclusivement analogique, audio ou vidéo, issu de dispositifs électroniques préexistants ou assemblés pour l'occasion. Ce signal physique, sorte d'influx nerveux électrique primitif, n'est pas autonome. Il a besoin, pour pouvoir s'exprimer, de passer par un dispositif de démodulation, de décodage, de traduction. C'est une transposition créatrice, une transposition d'un système de signes à un autre, une traduction intersémiotique ou transmutation au sens de Peirce. Cela consiste en l'interprétation des signes linguistiques au moyen de systèmes de signes non linguistiques, de l'art de la musique au cinéma, et sa
réciproque. C'est à ce niveau que j'interviens, que j'expérimente. La nature même de chaque signal analogique, et leurs composantes intrinsèques, vidéo ou audio sont similaires, ce qui en fait une caractéristique propice à l'expérimentation. Chaque signal peut ainsi être traité indifféremment de sa nature propre, comme un tout, bien qu'il soit porteur d'informations d'un certain type, et ainsi intégré à des dispositifs de conversion de nature différente. Par exemple, un signal vidéo est converti tel quel en signal audio. Il devient un élément de langage, matière première audio ou vidéo. Il est la manifestation d'un phénomène de traduction physique de la réalité, une appréhension réaliste au sens où Robert Ryman
l'entend, comme une présentation des matériaux et dispositifs utilisés et non pas comme une illusion. C'est un faisceau de vérité immédiat, qui extrait les composantes formelles d'une réalité matérielle et se les approprie au travers d'une soumission à un protocole, une structure définie.

J'utilise les défauts de conception, les espoirs d'avancées techniques si vite dépassés par les générations suivantes, j'essaie de trouver la faille matérielle, d'assembler de manière empirique et constater les échecs, les réussites, et les assumer. Par défauts de conception j'entends les limites matérielles et technologiques inhérentes aux techniques employées et au désir industriel d'implanter au sein des appareils électroniques des versions diminuées et/ou exagérées des technologies actuelles."

Jean-Loup Faurat

LIENS

GALERIE

POUR ALLER PLUS LOIN

1908-Ford-Model-T.jpg
Souvenirs From the Future
Exposition collective
23 janvier - 18 avril 2015
1908-Ford-Model-T.jpg
1908-Ford-Model-T.jpg